COVID : LE DEBUT DE LA PEUR, LA FIN D'UNE DEMOCRATIE - QUAND LE POLITIQUE UTILISE LES DISCOURS ANXIO

Autre littérature

Référence : 9782416001550

Partagez ce produit sur les réseaux

Préface de Pascal Picq

 

Depuis l'arrivée de la Covid-19, la gestion de la crise en Europe, et particulièrement en France, est chaotique. Le gouvernement impose des mesures incohérentes tout en exagérant le risque sanitaire pour faire passer la pilule d'une privation sans précédent de nos libertés, pendant que le pays sombre dans une terreur savamment distillée par de nombreux médias.

L'économie, les emplois, les commerces, la culture, les régions n'ont jamais été autant mis à mal, et ce au nom de l'intérêt général, prétexte pour le moins paradoxal puisque celui-ci exige un retour plus rapide à la vie. Pourtant, les politiques persistent à faire tomber le couperet de leurs décisions arbitraires sur la démocratie, amplifiant davantage l'écart entre les plus riches et les plus pauvres (hommes, entreprises et territoires), triomphe renouvelé d'une gouvernance centralisée et autoritaire.

Denis Jacquet, à contre-courant du politiquement correct, brosse ici le portrait sans concession d'une France agonisant sous les coups de boutoir des confinements et autres couvre-feux absurdes, disant tout haut ce que de nombreux responsables d'entreprises, d'institutions, de fédérations ne peuvent pas dire sous peine d'être écharpés sur la place publique.

Un pamphlet volontairement polémique pour éclairer les consciences et réanimer les esprits.

  • Auteur(s) : Denis Jacquet
  • Date de parution : 04/03/2021
  • Collection : EYROLLES
  • ISBN : 2416001558